La valeur des actions varie en fonction de la sincérité et du suivi

Ibn Al-Qayim Al-Jawzî [1], qu’Allah lui fasse miséricorde, dit [2]:

L’acceptation des œuvres [par Allah] est de plusieurs catégories :

  • Une acceptation de satisfaction, d’amour, de considération et d’estime. Elle est source d’éloge auprès des anges [au sujet] de la personne concernée.
  • Une acceptation de rétribution et de récompense, même si celles-ci n’atteignent pas le niveau précédent.
  • Une acceptation qui empêche le châtiment. Elle n’est ni source de récompense, ni source de rétribution, comme l’acceptation de la prière de celui qui n’est pas concentré. En effet, il n’obtient de sa prière [comme récompense] que ce qu’il a accompli en étant concentré. Ainsi, elle fait tomber le châtiment [qu’encourt celui qui ne prie pas], mais le prieur n’en obtient pas de récompense pour autant. Même chose pour la prière du serviteur qui a fugué, et pour celle de celui qui va consulter un voyant en croyant ce qu’il dit. Il a en effet été confirmé que la prière de ces deux derniers n’était pas acceptée. Or, malgré cela, on ne leur ordonne pas de la refaire. Cela signifie que la non-acceptation de leur prière concerne l’acceptation de récompense et non-pas l’acceptation qui empêche le châtiment [celle qui lève le devoir d’accomplir ce qui est à faire].

Les actions se différencient donc en fonction des différences [présentes] dans les cœurs, en termes de foi et d’amour, de vénération et révérence, d’avoir pour objectif la satisfaction de Celui qui est adoré exclusivement, sans ne rien laisser à qui que ce soit d’autre. Il en résulte que l’apparence de personnes qui font [la même chose] est identique, mais que la différence de valeur entre eux atteint un degré que seul Allah – Exalté soit-il – peut évaluer.

[Les actions] se différencient aussi en fonction du suivi [de la sounna dans l’accomplissement de l’acte]. On trouve donc entre les personnes qui font [la même chose] une différence de valeur en fonction de la différence du suivi de chacun.

La valeur des actions est donc différente en fonction de la sincérité et du suivi, une différence que Seul Allah – Exalté soit-Il – peut évaluer. »

 

__________________________________

[1] Illustre savant de Damas. Elève de Ibn Taymiya (رحمه الله). Auteur de nombreux ouvrages sur la croyance, la spiritualité, la biographie du Prophète (صلى الله عليه و سلم), le droit, les fondements du droit, l’exégèse du Coran,…Il meurt en 751 de l’hégire.

[2]  Dans son livre المنار المنيف في الصحيح والضعيف, livre dans lequel il répond à des questions portant sur certaines paroles attribuées au Prophète (صلى الله عليه و سلم).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *